Le poisson clown à Tioman

La faune et la flore sont très riches sur l’île de Tioman.  Aujourd’hui, nous vous présentons l’un des l’un des poissons favoris des plongeurs : le poisson clown (famille des Amphiprions).

Amphiprion ocellaris - poisson clown
Amphiprion ocellaris – poisson clown

Sur l’île de Tioman, nous en trouvons plusieurs espèces.

Les  plus rencontrées sont : poisson-clown à 2 bandes, poisson-clown de Clark, poisson-clown rouge, poisson-clown à bande dorsale, poisson-clown à trois bandes (le fameux Nemo), poisson-clown à queue jaune et très rarement, le poisson-clown à selle de cheval (voir ci-dessous).

Ces charmants individus sont présents sur pratiquement tous les récifs coraliens entre la surface et plus de 30 mètres.

Ils vivent en symbiose (dite stricto-sensu) avec des anémones (les Entacmeas et les Heteractis). C’est un échange de bon procédé car notre suspect se niche au sein des tentacules urticants de « leur » anémone, ainsi il est protégé de ses prédateurs. En retour, le poisson protège le cnidaire (l’anémone) contre les agressions des espèces, notamment les poissons papillons, qui se nourrissent des tentacules de l’anémone.

Notre petit ami s’immunise des tentacules des anémones dès son plus jeune âge, par le biais de très brefs contacts avec les tentacules. La substance chimique enrobant son épiderme le protège.

Tioman Island et les îles environnantes sont déclarées parc marin national depuis le milieu des années 80. Les activités et la pêche y sont contrôlés dans la limite des 2 nautiques (environ 3.8 kilomètres) des côtes. Grâce à cette initiative, la vie sous-marine se développe librement, et Tioman Island est l’un des rares endroits au monde ou le récif coralien se porte de mieux en mieux. Nous Tiomanlovers, adhérons et participons à cette initiative.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.