Issu d’un contrat signé en 1930, le K17 sera commissionné le 19 décembre 1933. Le O16 est fabriqué en 1933 et validé par la Royal Netherlands Navy en 1937. Après un séjour dans les Caraïbes, une collision sans dommage avec le Witte de With, et des missions d’escorte dans l’océan indien, le commandement des deux submersibles est donné le 20 septembre 1941 à A.J. Bussemaker.

Sous-Marin O16
Le O16 à quai

Le premier décembre, la supervision de la première division de sous-marins est placée sous le contrôle britannique et les O16 et K17 sont envoyés en Mer de Chine pour exécuter des patrouilles dans la zone de 7°30 Nord à 8° Nord par 103° Est. Le 7 décembre 1941, après l’attaque de Pearl Harbour, les américains déclarent la guerre au Japon. Quelques heures plus tard, la Hollande déclare la guerre au Japon et confirme par radio : « War with Japan has broken out ». Le 8 décembre, les sous-marins attaquent les forces d’invasion japonaises au Nord Est de la Malaisie. Le K17 est la cible d’attaques ratées par un sous-marin japonais. Le 10 décembre, le O16 endommage le navire de troupe Ayatosan Maru. C’est aussi le 10 décembre que les fameux Prince of Wales et Repulse sont coulés par l’aviation japonaise. Le 12 décembre, le même sous-marin attaque plusieurs navires ennemis dans la baie de Soengei Patani à l’Est de Malaya  : la péninsule malaise – dans seulement 9mètres d’eau. Les Tosan Maru, Sakura Maru et Ososan Maru, transporteurs de troupes, seront coulés dans la nuit, tandis que le K17 coulera ou endommagera d’autres navires. Le 13 décembre, les navires sont envoyés au Sud de Poeloe Obi, vers le Cambodge car un grand nombre de transports de troupes et matériels y ont été vus. Mais le O16 ne dispose plus que d’une torpille retourne à Singapour. Le K17, accompagné de 4 autres navires submersibles de la flotte hollandaise, se dirige maintenant au plus vite entre les îles Anambas et la côte malaise.

Le 15 décembre 1941 à 2:30 du matin, le O16 percute une mine. Il est pratiquement coupé en 2 et sur les 41 membres d’équipage, seul C. de Wolf, dont l’histoire est décrite un peu plus loin, a survécu au naufrage.

Canon du O16
Canon du O16, chargé d’émotions

Pendant ce temps-là, les autres sous-marins, dont le K17 sont déployés plus au sud prêt de la rivière de Pahang appuyés de bâtiments de surface. Personne ne sait encore ce qui s’est passé pour le O16, et le K17 se dirige droit vers le même filet de mines. Le 21 décembre 1941 à une heure inconnue, le sous-marin k17 et ses 36 membres d’équipage heurteront un engin explosif à seulement quelques brasses du O16. Lors de plongées, nous avons pu observer que l’avant du bâtiment est arraché. Les 2 sous-marins sont posés sur le fond de la mer de Chine, au Nord Est de Tioman et sont considérés comme des cimetières militaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.